femme en furie

le vent puissant bouscule mon coeur

cascade de tourments

temps déchaîné

jeunesses éteintes

vies envolées

peines emportées

le vent frissonne dans mon coeur

seul, insaisissable

le coeur pur danse avec lui

douce caresse sur le visage

il nous endort pour mieux trahir

mais attention…

quand la colère l’envahit

le vent dévaste tout sur son passage

comme une femme en furie

Pauline Marot

Publié dans : ||le 4 octobre, 2009 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

الهـ... |
galerie de peinture marc |
scratch. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Galons d'Lucette
| DARK SIDES
| Les Secrets de LalouMi