Flammes de mensonges

amour sans pareil

amour éternel

sous un soleil passion

Étincelle qui frappe à la porte

comme un feu incendie

une chaleur qui rougit

se tord et gronde

dévorée de douleur

une danse à deux

un incendie endiablé

qui crépite dans la lumière

un feu d’artifice

qui fait fondre nos peurs

et consume l’enfer

Étincelle immortelle

c’est une rose qui disperse ses cendres parfumées

tu as joué avec le feu

et te voilà brûlé et rongé

prêt à te venger

brasier éteint a tout jamais,

baiser au vacarme infernal,

volcan de mensonges,

où brûlent nos espoirs,

la douleur rougeoyante vacille.

je ne verrais plus en toi la lumière d’autrefois

qui explosait à chacun de mes pas

Laure Sarrat

Publié dans : ||le 4 octobre, 2009 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

الهـ... |
galerie de peinture marc |
scratch. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Galons d'Lucette
| DARK SIDES
| Les Secrets de LalouMi